J’étais présente samedi 4 décembre pour fêter les 50 ans du lycée des métiers Jean Moulin au Chesnay-Rocquencourt, en présence du Proviseur Monsieur Bosco et du Directeur académique Monsieur Pham.

C’est un bel établissement, aux multiples formations articulées autour de trois pôles : service à la personne, énergie et réseaux, agencement des espaces. Ce sont trois domaines d’avenir et qui sont au coeur des défis que notre société doit relever.

Avant d’être députée, j’étais chef d’entreprise d’une société de soin à la personne et j’ai accueilli au sein de mes équipes, des stagiaires du Bac Professionnel Accompagnement Soins et Services à la Personne. J’ai ainsi pu apprécier le sérieux de cette formation. Aujourd’hui les métiers autour du soin à la personne sont des métiers où les besoins sont nombreux.

La crise Covid que nous traversons remet en cause l’agencement des locaux et des bureaux en raison du  développement du télétravail. Des réflexions sont menées aujourd’hui d’une part sur l’organisation des espaces de vie et de travail dans les bureaux et d’autre part sur la transformation d’espace de bureaux en habitation car nous manquons de logement.

Nous avons besoin plus que jamais de valoriser ces formations autour du service à la personne, de l’énergie des réseaux et de l’agencement d’espaces. Ces formations permettent une poursuite d’études après un CAP, une entrée directement dans la vie active après le bac pro ou encore une orientation vers des écoles paramédicales, des BTS pour l’obtention d’un diplôme de qualification supérieure.

Lors de mon intervention, j’ai tenu à saluer le travail exceptionnel effectué par Monsieur Bosco et l’équipe éducative. Ensemble, ils ont fait preuve d’ingéniosité dans l’usage des supports d’enseignement mis à leur disposition, notamment dans le cadre du premier confinement au printemps 2020.