Présidente du groupe d’amitié France-Bahreïn, j’ai accueilli cette semaine une délégation de parlementaires, membres du Conseil des représentants du Royaume de Bahreïn.

Cette délégation était composée de :
➡️ Monsieur Ahmed Yusuf Alansari, Président de la délégation ;
➡️ Monsieur Mamdooh Abbas Alsaleh ;
➡️ Madame Sawsan Mohamed Kamal.

Cette visite était l’occasion de renforcer des relations entre nos deux nations. Les parlementaires ont pu découvrir le patrimoine de la France et des Yvelines. Nous avons également organisé des rencontres avec des entrepreneurs innovants de nos territoires, et nous nous sommes entretenus sur de futures coopérations, comme par exemple des échanges étudiants entre la France et le Royaume de Bahreïn. 

Lundi, les parlementaires ont commencé leurs visites par le Château de Versailles puis je les ai accueillis dans notre circonscription. Nous avons ainsi visité NeoFarm à la Station V (Saint-Nom-la-Bretèche), une startup innovante dans le domaine de l’Agritech et de la Foodtech, qui travaille à réduire la pénibilité au travail grâce à la technologie.

Nous nous sommes ensuite rendus à Villepreux afin d’échanger sur les mobilités douces, notamment avec les représentants de la société Tier, opérateur de trottinettes électriques sur l’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines et en présence de Monsieur le Maire de Villepreux Jean-Baptiste Hamonic.

Nous avons terminé la journée en visitant l’Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique (Inria). Nous avons d’abord échangé sur le projet de recherche sur les véhicules autonomes mené par l’Institut, avant de visiter une exposition sur l’histoire de l’information et le rôle de l’india depuis les années 1950.

Les parlementaires Bahreïnis ont également visité l’Assemblée nationale et le Sénat et ont ainsi pu rencontrer leurs homologues Français des groupes d’amitié des deux Chambres. C’était l’occasion d’échanger sur de nombreux sujets : société, éducation, relations commerciales ou encore industrie.

Cette visite ainsi que les nombreux échanges que nous avons eus avec nos homologues bahreïnis sont la preuve des relations bilatérales fructueuses qu’entretiennent la France et le Royaume de Bahreïn.