Face à la hausse générale des prix, notamment des prix des carburants, il fallait une réponse exceptionnelle, et une approche plus large, simple et rapide. Le Premier ministre a annoncé une indemnité d’inflation de 100€ par personne qui sera versée aux français qui gagnent moins de 2000€ nets par mois.

C’est une mesure pour les classes moyennes, qui concerna 38 millions de nos concitoyens : 
– ceux qui travaillent : salariés, travailleurs indépendants, et ceux à la recherche d’un emploi ; 
– les retraités dont le niveau de pension se situe en dessous de 2000€ nets ;
– les personnes en situation de précarité, notamment ceux qui bénéficient du RSA ou de l’AAH.  

➡️ Le versement sera automatique : dès le mois de décembre pour la plupart d’entre eux, notamment les salariés ; en janvier pour les agents de la fonction publique ; au plus vite pour les autres, notamment les retraités. 

➡️ Cette aide exceptionnelle représente une dépense pour le budget de l’État de 3,8 milliard d’euros. Elle sera prise en charge par le budget de l’État. 

Ces dépenses exceptionnelles sont nécessaires à notre reprise : nous continuons à soutenir le pouvoir d’achat des Français.