Retour sur les annonces du Président de la République 👇

Aujourd’hui, le variant Delta, plus contagieux que les autres souches, entraîne une reprise forte de l’épidémie. De nombreux pays voisins sont contraints de rétablir des restrictions. Nous devons mettre en place des mesures dès maintenant pour éviter une quatrième vague et une nouvelle saturation de notre système hospitalier. Nous avons fait de nombreux efforts qui nous ont permis de rouvrir les établissements et de retrouver toutes nos activités. Le retour à la vie normale se dessine mais le variant Delta menace. 

Pour faire face à cette menace, nous avons un atout majeur : le vaccin.

Tous les vaccins disponibles en France nous protègent contre ce variant : 

❗️ Ils divisent par 12 son pouvoir de contamination et évitent 95% des formes graves. 

Il nous faut être mobilisés cet été 

🔵 Le Président de la République a ainsi annoncé que la vaccination sera rendue obligatoire pour les soignants et tous ceux étant en contact avec des personnes fragiles. Le 15 septembre devront être vaccinés :  tous les personnels soignants et non-soignants des hôpitaux, cliniques, maisons de retraite, établissements pour personnes en situation de handicap, ainsi que tous les professionnels ou bénévoles qui travaillent au contact des personnes âgées ou fragiles, y compris à domicile. Le ministre de la Santé Olivier Véran a précisé que les soignants non vaccinés à partir du 15 septembre ne pourront pas travailler ni recevoir de salaire. 

Si vous ne l’êtes pas encore, allez vous faire vacciner au plus vite. La vaccination est disponible sur l’ensemble du territoire et sans rendez-vous. Dès la rentrée des campagnes de vaccination seront déployées dans les établissements scolaires. 

👉 Une campagne de rappels sera lancée dès la rentrée pour les premiers vaccinés de janvier-février qui verront leurs anticorps baisser à l’automne. Les rendez-vous seront disponibles dès les derniers jours du mois d’août. 

🔵 Le Président de la République a annoncé la mise en place de nouvelles mesures pour freiner le virus : 

➡️ Extension de la portée du Pass sanitaire : 

👉 Le 21 juillet, il sera étendu sur tout le territoire à tous les rassemblements de plus de 50 personnes et à tous les lieux de loisir et de culture; 

👉 Début août, il sera étendu aux cafés, restaurants, hôpitaux, EHPAD, établissements médicaux sociaux, transports longue distance.

➡️ Pour les départements dont le taux d’incidence est supérieur à 200 cas pour 100 000 habitants, avec une forte augmentation des hospitalisations, des mesures de freinage seront possibles, comme le retour des jauges dans les lieux recevant du public ou le recours au télétravail. 

➡️ Dès cette semaine, les contrôles aux frontières seront renforcés pour les ressortissants en provenance des pays à risque. Les voyageurs non-vaccinés seront contraints de s’isoler ;

➡️ L’état d’urgence sanitaire sera déclarée pour la Martinique et la Réunion et un couvre-feu sera instauré ;

🔵 L’été sera consacré à la mobilisation pour la vaccination, mais également à la relance.

Il nous faut concrétiser le Plan de Relance et construire la France de demain, par le travail et l’innovation. Il faut apporter davantage de soutien à celles et ceux qui ont été le plus touchés par la crise : nos jeunes et nos aînés. Pour notre jeunesse, un Revenu d’Engagement Jeune sera présenté pour les jeunes sans emploi ou sans formation. il sera fondé sur une logique de droits et de devoirs pour amener les jeunes vers l’activité.

⚠️ La réforme des retraites sera engagée dès que les conditions seront réunies, c’est-à-dire quand l’épidémie sera sous contrôle et la reprise bien assurée. Cette réforme sera progressive, pour un système plus juste et efficace, qui offre une pension digne, avec un minimum de 1000€ pour toute carrière complète. C’est le gage d’un nouveau pacte français entre les générations, qui ne sera pas financé par une hausse d’impôt, ni par une augmentation de la dette, mais par le travail, l’investissement, l’innovation et la réforme.