Inria, l’excellence scientifique au Chesnay-Rocquencourt

Le 17 octobre, je visitais l’Institut national de recherche en informatique et en automatique (Inria) au Chesnay-Rocquencourt.

Je remercie chaleureusement son PDG, Monsieur Sportisse, pour la qualité de son  accueil et de nos échanges.

Le site de « Rocquencourt » est le siège historique d’Inria  depuis 1967. Ce site accueille aujourd’hui  les activités de recherche relative aux véhicules autonomes.

Les 3500 chercheurs, répartis en 200 équipes-projets, travaillent dans les 8 centres de recherche d’Inria et sont au cœur de l’excellence scientifique de l’Institut qui a noué des partenariats avec d’autres centres de recherche et des groupes industriels.

L’un des objectifs poursuivis par Inria, établissement public sous la double tutelle du ministère de la recherche et de l’industrie et du ministère des finances, est de mettre cette excellence scientifique au service de la souveraineté numérique de la France.

L’Institut accompagne aussi les jeunes chercheurs qui voudraient créer une start-up.

Enfin, il mène des actions en milieu scolaire pour encourager les jeunes, et notamment les jeunes filles, à poursuivre des études scientifiques.

N’hésitez pas à vous rendre sur le site à l’occasion des prochaines Journées européennes du Patrimoine : les équipes d’Inria ont créé une exposition particulièrement intéressante sur l’histoire du site depuis ses débuts jusqu’à la révolution numérique et l’émergence de l’intelligence artificielle.