Aujourd’hui j’interroge par écrit Madame Amélie Oudéa-Castéra, Ministre des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques au sujet des prochains Jeux Paralympiques.


En effet, les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 doivent contribuer à donner de la visibilité à tous nos champions et permettre à tous les enfants de s’imaginer un jour en champion. La pratique du handisport n’est pas encore très développée en France et nous devrions prendre exemple sur le Royaume-Uni et les Pays-Bas.
Peut-on vraiment affirmer que les Jeux Paralympiques auront la même visibilité que les Jeux Olympiques ? Pourtant les performances de ces sportifs et les émotions qu’ils nous transmettrons seront au rendez-vous et la France a d’excellents champions paralympiques. Le handisport redonne espoir à beaucoup de personnes et cela commence par une meilleure visibilité.


A l’époque d’une société qui se veut inclusive, je suis interpellée par Pauline Déroulède, championne de France de Tennis Fauteuil et certains de ses collègues sportifs handisport qui imaginaient pouvoir défiler avec tous les autres sportifs français lors de la cérémonie d’ouverture sur la Seine. Le Président de la République a déclaré lundi dernier : « Je veux faire de ces JO des jeux où on va intéresser la nation à nos sportifs paralympiques beaucoup plus qu’on ne le fait ».


Aussi, ne peut-on imaginer une cérémonie d’ouverture plus inclusive comme l’est la superbe bande annonce pour Paris 2024 ? Ce serait là un symbole fort pour l’image de la France dans le monde et cela contribuerait à développer la pratique et la visibilité du handisport dans notre pays.