En France, 700.000 personnes sont touchées par l’autisme.

À l’Assemblée nationale, nous restons pleinement mobilisés pour continuer de sensibiliser les Français sur l’autisme. Le quatrième plan autisme, adopté en 2018, est doté de près de 400 millions d’euros sur cinq ans.

➜ La stratégie nationale pour l’autisme au sein des troubles du neuro-développement s’articule autour de 5 engagements forts :

1️⃣ Remettre la science au cœur de la politique publique en la dotant d’une recherche d’excellence.

2️⃣ Intervenir plus précocement auprès des enfants présentant des différences de développement.

3️⃣ Rattraper notre retard en matière de scolarisation.

4️⃣ Soutenir la pleine citoyenneté des adultes.

5️⃣ Soutenir les familles et reconnaître leur expertise.

🔹Un bilan dense, des actions prometteuses

Le Secrétariat d’Etat chargé des personnes handicapées a présenté, aujourd’hui, un bilan d’étape constructif.

Forte accélération de la recherche et innovation en 2020 : 100 équipes expertes opérationnelles, 2 nouveaux centres d’excellence TSA-TND, 14 nouveaux postes de chefs de clinique, cinq projets d’innovation soutenus par un Living Learning Lab créé avec Sorbonne Université.

Repérage et accompagnement précoce des enfants jusqu’à 6 ans : en un an, nombre d’enfants repérés passé de 150 à 6.800, 63 plateformes d’accompagnement/diagnostic opérationnelles, 3.800 familles bénéficiant du forfait de prise en charge précoce.

Dynamique de scolarisation des élèves autistes : plus de 41.000 en milieu ordinaire (+ 1.800 par rapport à la rentrée 2019), 101 professeurs formés, 247 classes spécifiques créées dans tout le territoire, 85 ouvertures de classes en septembre 2021.

Nouveau lieu d’accueil adapté aux adultes autistes aux profils très complexes : unités résidentielles médico-sociales de petite taille (6 résidents), déployées progressivement en 2021, 25 projets d’habitats inclusifs déjà ouverts.

Soutien aux familles : diminution des délais d’attente dans les Centres de Ressources Autisme (CRA) et amélioration de la reconnaissance du statut d’aidants : 8,8 M€  investis, 74 équivalents temps plein recrutés en renfort (temps d’attente diminué en moyenne de 100 jours), formation de 6.900 aidants via les CRA.