Les travaux se poursuivent à l’Assemblée Nationale

Avec la grave crise sanitaire que traverse notre pays, la plupart des services et des entreprises sont à l’arrêt. Cependant les professions indispensables à la nation ainsi que les institutions publiques continuent leur travail. 

C’est ainsi que les travaux de l’Assemblée nationale ont repris il y a maintenant deux semaines. Les députés se sont réunis en priorité pour voter deux projets de lois, l’un portant sur le report du deuxième tour des élections municipales qui devait initialement se tenir le dimanche 22 mars dernier, l’autre portant sur les mesures économiques pour venir en aide aux entreprises pendant la période de confinement. 

Le Parlement continue d’exercer le contrôle de l’action gouvernementale. Les Questions d’Actualité au Gouvernement sont maintenues tous les mardis à 15h00 mais se déroulent dans le strict respect des gestes barrières et de distanciation sociale. C’est pourquoi seuls les orateurs et les présidents de groupe sont présents dans l’hémicycle. 

Par ailleurs, une mission d’information sur l’impact, la gestion et les conséquences de l’épidémie de Coronavirus-Covid19 a été mise en place le 1er avril pour assurer un suivi rapproché et dans le temps de l’épidémie. Les députés ont auditionné le Premier ministre Édouard Philippe et le Ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran le 1er avril ainsi que la Garde des Sceaux Nicole Belloubet le 8 avril. Les parlementaires peuvent ainsi faire des recommandations afin de tirer les enseignements de la crise sanitaire.

Afin de suivre les impacts de la crise sanitaire sur l’éducation et la vie associative, j’ai notamment interrogé le Ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer sur le suivi scolaire à distance pour les enfants ayant des difficultés d’accès aux outils numériques ou à une connexion internet. J’ai également alerté le secrétaire d’État auprès du Ministre de l’Éducation nationale Gabriel Attal sur la nécessité d’encourager les bénévoles associatifs et les volontaires à s’engager sur la plateforme de la réserve civique afin de renforcer le soutien scolaire à distance. 

La commission des affaires culturelles et de l’éducation continue également ses travaux et auditionne les ministres sur les différents dispositifs mis en place pendant la crise. 

Hier, les commissaires se sont organisés en six groupes de travail afin de travailler sur les conséquences économiques et sociales de l’épidémie sur la culture, l’enseignement scolaire, la recherche, la vie associative et le sport, ou encore sur l’audiovisuel. Je travaillerai plus précisément sur les enjeux relatifs aux médias et aux industries culturelles.