Mercredi 1er décembre, dans le cadre de la mission d’information que je mène en tant que rapporteure aux côtés de mon collègue Frédéric Reiss sur l’enseignement hybride et à distance, nous nous sommes rendus dans deux lycées du 12ème arrondissement de Paris, Arago et Paul Valéry, pour une démonstration de l’enseignement hybride synchrone.

Ce dispositif, déployé dans plus de 60% des lycées parisiens depuis le mois de juin 2020, permet de mieux garantir la continuité pédagogique, notamment lors des situations imposant des jauges d’élèves présents. Les élèves présents physiquement et les élèves suivant le cours depuis chez eux suivent le même cours.

Concrètement, l’enseignant fait cours à l’aide d’un vidéoprojecteur et d’un tableau interactifs, que l’élève distant peut voir depuis son ordinateur. Cette technique présente l’avantage de ne pas altérer la progression pédagogique, ni pour l’élève, ni pour l’enseignant. L’élève à distance suit le même cours que ses camarades et son activité reste la même que s’il était présent physiquement. Il entend également ce qui se passe en classe grâce à un micro connecté au dispositif.

Ces visites particulièrement enrichissantes étaient également l’occasion d’échanger avec les élèves, les personnels enseignants et les représentants de parents d’élèves. Merci aux services du rectorat de Paris pour l’organisation de ces rencontres. 🤝