Durant ces cinq dernières années, j’ai été membre de la Commission des Affaires Culturelles et de l’Education, l’une des huit commissions de l’Assemblée nationale au sein desquelles les députés étudient les lois en amont de leur examen en Hémicycle et contrôlent l’activité du gouvernement. 

La Commission des Affaires Culturelles et de l’Education travaille naturellement sur les thèmes de la culture et de l’école mais également sur l’enseignement supérieur, le patrimoine, les médias, le sport ou encore la vie associative. Le travail de cette belle commission à laquelle j’ai eu l’honneur d’appartenir est donc essentiel !

Durant la XVème législature, la commission a débattu sur de nombreux sujets et j’ai, pour ma part, travaillé plus précisément sur les enjeux suivants :

  • L’éducation : préparer l’avenir des enfants est notre plus lourde responsabilité. J’ai eu plus particulièrement à cœur de travailler sur la prévention de l’illettrisme car l’école doit permettre à chaque enfant de maîtriser les compétences fondamentales que sont la lecture, l’écriture ou le calcul.  Je propose de renforcer l’accompagnement individuel et collectif des enfants qui ont des difficultés. 
  • Les conditions de travail des enseignants : j’ai milité pendant le confinement pour la création d’une prime informatique qui leur a été versée pour la première fois à la rentrée 2020-2021 ! Je rends hommage à leur travail formidable ainsi qu’aux directeurs d’école qui, en plus de leurs responsabilités habituelles qui sont déjà importantes, ont mis en place les protocoles sanitaires et maintenu le lien avec les parents d’élèves quand les écoles étaient fermées. Nous avons pendant ce mandat réformé le système des décharges leur permettant de dégager du temps pour la gestion administrative des écoles. 
  • Le numérique à l’école : j’ai participé aux Etats-Généraux du Numérique éducatif organisés par le gouvernement en 2020 et rédigé ensuite un rapport sur l’enseignement hybride et à distance. Au-delà de la crise sanitaire, une réflexion doit être lancée pour ancrer définitivement le numérique dans les pratiques pédagogiques car c’est une richesse pour l’enseignement à condition que les élèves et les professeurs soient formés. 
  • L’audiovisuel public : il s’agit d’un sujet sur lequel j’ai rédigé trois rapports entre 2017 et 2021 : le premier portait sur le budget des sociétés de l’audiovisuel public ; le second sur la réforme de l’audiovisuel public prévue avant la crise sanitaire et le dernier sur la chaîne de télévision France 4, qui devait être fermée mais que nous avons réussi à pérenniser dans un nouveau format, alliant programmes pour la jeunesse en journée et culture en soirée ! 

Bien d’autres sujets ont été débattus durant cette législature comme par exemple le harcèlement à l’école, véritable fléau qui touche nos écoles ou le ” Pass Sport” et le “Pass Culture” qui sont de nouveaux dispositifs pour encourager les pratiques sportives et culturelles… Beaucoup a été fait durant 5 ans et beaucoup reste à faire !

Merci à l’ensemble de mes collègues de la commission, ainsi qu’à notre Président Bruno Studer avec qui j’ai pris beaucoup de plaisir à travailler.

Vous pouvez retrouver le bilan complet de la commission des affaires culturelles et de l’éducation ici