« Plan mercredi » : un soutien renforcé aux collectivités dès septembre 2018

Le « Plan mercredi » a été lancé le 20 juin 2018 par les Ministres Jean-Michel Blanquer, Françoise Nyssen et Laura Flessel.
Ce plan vise à tirer le meilleur parti de ce temps périscolaire, en apportant un soutien renforcé aux collectivités pour leur permettre de proposer des activités de qualité aux enfants de la maternelle au CM2.
Le plan offre un cadre de confiance :

–  aux parents, grâce à un label garantissant un accueil sécurisé et des activités de qualité ;
–  aux collectivités, en renforçant le soutien apporté par l’Etat, à la fois d’un point de vue financier (doublement du soutien de l’Etat via la CAF) et méthodologique ;
–  aux partenaires (associations culturelles, clubs sportifs…) en les intégrant dans une offre structurée qui leur donne une visibilité renforcée.

 Concrètement, comment ça marche ?

1.       Une charte de qualité « plan mercredi » fixe les critères d’un accueil périscolaire de qualité le mercredi (ambition éducative et diversité des activités, cohérence avec le projet d’école, compétence des intervenants, sécurité des enfants, gratuité ou tarification progressive).
2.       La commune ou l’EPCI conçoit son « plan mercredi » en co-construction avec l’ensemble des acteurs du territoire.
3.       Le projet est présenté au préfet, au directeur académique des services de l’Education nationale et à la CAF. Ils se prononcent sur son contenu et signent une convention conjointe.
4.       La signature du « plan mercredi » donne droit :
a.       à un soutien financier accru des pouvoirs publics à la commune ;
b.      à l’attribution d’un « label plan mercredi ».

Les premiers « plan mercredi » seront signés mi-juillet, et mis en œuvre dès le mois de septembre.

Vous êtes une collectivité. Depuis le 25 juillet, un nouveau site est en ligne pour vous accompagner
planmercredi.education.gouv.fr


Pour en savoir plus sur le Plan mercredi