Prise de parole du 23 mai 2018, lors des travaux sur PJL « Liberté de choisir son avenir professionnel »

On estime aujourd’hui que 4% des jeunes entre 18 et 25 ans sont en situation d’illettrisme, sans qualification et sans diplôme. Or l’apprentissage de la lecture et de l’écriture est la première des qualifications attendue en milieu professionnel.

En tant que Présidente du Groupe d’Etudes « Illettrisme », et concernant l’article 15 du PJL « Liberté de choisir son avenir Professionnel », je suis intervenue sur l’opportunité de prioriser des programmes nationaux qui viserait à détecter et former ces publics spécifiques.


Video de l’intervention de Béatrice PIRON en Commission Affaires Culturelles et Education