Les Échos, mercredi 27 janvier 2021
France 4 : les députés plaident pour un maintien de la chaîne jeunesse
Marina Alcaraz

” France 4 doit continuer à exister. C’est la conclusion de la mission flash de deux députés, Béatrice Piron (LREM) et Maxime Minot (LR), qui étaient mandatés par la Commission des affaires culturelles de l’Assemblée nationale sur le sort de la chaîne publique pour la jeunesse que le gouvernement a décidé d’arrêter l’été prochain, après lui avoir offert un sursis d’un an.  On souhaiterait que la décision soit remise en cause à la lumière du contexte de crise sanitaire », explique Béatrice Piron, députée des Yvelines… Lire la suite.

Le Monde, mercredi 27 janvier 2021
” Des députés défendent France 4, pourtant vouée à disparaître “
Aude Dassonville
Article réservé aux abonnés.

” Au grand manège des émotions fortes, France 4 vient-elle de gagner le droit à un nouveau tour ? Condamnée en juin 2018 à disparaître à l’été 2020, la chaîne jeunesse de France Télévisions a vu son existence prolongée d’un an après qu’au printemps dernier, à la faveur du premier confinement, elle avait assuré la continuité pédagogique des élèves du primaire et du secondaire avec un certain succès.

À quelques mois de disparaître pour de bon, voilà que deux députés volent à son secours. Dans les conclusions d’une « mission flash » destinée à évaluer l’offre jeunesse du service public audiovisuel (France Télévisions, Radio France, INA, France Médias Monde et TV5 Monde) qu’ils présentent mercredi 27 janvier devant les membres de la commission des affaires culturelles et de l’éducation de l’Assemblée nationale, les députés Béatrice Piron (La république en marche) et Maxime Minot (Les Républicains) jugent « qu’une chaîne dédiée à la jeunesse est un acquis précieux pour la télévision publique »… ” Lire la suite.

CBNEWS, mercredi 27 janvier 2021
” Deux députés plaident pour le maintien de France 4 ”
Source AFP

” Alors que France 4 devrait cesser d’émettre en août prochain, deux députés plaident pour le maintien d’une chaîne publique traditionnelle dédiée à la jeunesse, invoquant notamment un “enjeu d’accessibilité” et des économies moindres qu’espérées, dans un rapport dévoilé mercredi. Sollicités début décembre par la commission des Affaires culturelles et de l’Éducation de l’Assemblée nationale, les députés Béatrice Piron (LREM) et Maxime Minot (LR) ont mené une “mission flash” sur l’offre jeunesse de l’audiovisuel public. Il se sont ainsi penchés sur les conséquences de l’arrêt programmé de France 4, décidé au profit d’une diffusion 100% numérique de ses programmes et d’économies pour France Télévisions… ” Lire la suite.

Stratégies, jeudi 28 janvier 2021
” Une mission parlementaire plaide pour le maintien d’une chaîne jeunesse publique “
Delphine Soulas-Gesson
Article réservé aux abonnés.

” À six mois de la fermeture annoncée de France 4, les députés Béatrice Piron (LREM) et Maxime Minot (LR), sollicités par la commission des Affaires culturelles et de l’Éducation de l’Assemblée nationale dans le cadre d’une mission flash, plaident pour le maintien d’une chaîne publique traditionnelle dédiée à la jeunesse. Dans un rapport publié le 27… ” Lire la suite.