Sport : un soutien supplémentaire de 400 millions d’euros

Le secteur du sport est lui aussi largement touché par la crise sanitaire : fermeture des salles de sport, baisse des adhésions dans les clubs amateurs, absence de recettes de billetterie dans les stades, chute des droits TV dans le sport professionnel, etc.

En plus de l’enveloppe de 120 M€ déjà prévue dans le plan de relance, le Président de la République a annoncé mardi 17 novembre le déploiement de nouveaux dispositifs en soutien au sport amateur et professionnel, pour un total de 400 M€.

🔷 Sport amateur

100 M€ pour la création d’un « pass sport » destiné aux jeunes en 2021 :
L’État financera ce dispositif à hauteur de 100 M€. Il a pour objectif d’aider les jeunes et les personnes en situation de handicap à pratiquer une activité sportive. Les critères de cette aide aux familles devront être définis en lien avec l’Agence nationale du sport (ANS).

Le fonds d’urgence de 15 M€ aux associations sera reconduit en 2021.

Un crédit supplémentaire de 20 M€ sera accordé aux fédérations pour couvrir leurs pertes sur les licences.

5.000 postes de services civiques sur les 80 000 seront fléchés vers le sport.

Un retour des jeunes dans les clubs envisagé en décembre :
Si la situation sanitaire le permet, le Président de la République a indiqué que les mineurs pourront reprendre leurs activités en club au mois de décembre, le 1er ou le 18. Les protocoles sanitaires devront être renforcés, notamment pour les sports en salle. Les ministres de l’Éducation et des Sports devront faire des propositions en Conseil de défense.

🔷 Sport professionnel

Un fonds de compensation de la billetterie de 107 M€ :
– La Commission européenne a donné son accords à ce fonds. Le plafond sera de 5 M€ par club. Certaines fédérations, comme celle de football ou de rugby, y seront également éligibles pour les rencontres des équipes nationales.

Les clubs pourront bénéficier d’une exonération des charges salariales pour les mois d’octobre à décembre 2020. Cette exonération ne sera pas conditionnée à une baisse de chiffre d’affaire. Cela représente environ 35 M€, soit 105 M€.

🔷 Pas de retour immédiat des spectateurs dans les stades

Le Président de la République a indiqué que le retour des spectateurs dans les stades ou les salles ne pourra pas se faire avant le début de l’année 2021. Une jauge sera obligatoire. Elle sera établie selon la capacité de chaque stade ou salle, par exemple un siège sur deux ou une personne par mètre carré.