Un plan de 18 milliards d’euros en soutien au tourisme

Le Premier ministre a annoncé un plan de soutien inédit au secteur du tourisme, qui concentre 2 millions d’emplois et génère environ 7% du PIB. Ce secteur a également été profondément touché par la crise sanitaire. À ce jour, 95% des hôtels sont fermés, la quasi-totalité du secteur a recours au chômage partiel et plus de 10% des prêts garantis par l’État lui sont octroyés. 

Le gouvernement a également mis en place un guichet numérique permettant de recenser toutes les mesures de soutien économique au secteur du tourisme.

https://www.plan-tourisme.fr

Le gouvernement soutien le secteur en limitant les faillites et les licenciements dans un premier temps, et s’engage à tracer les perspectives et préparer la reprise de l’activité dans un second temps.

Au total, c’est un plan massif de 18 milliards d’euros que l’État s’engage à mettre en place pour relancer l’activité de ce secteur essentiel au rayonnement de la France. 

➡️ Le fonds de solidarité restera en place jusqu’à la fin de l’année 2020 et son accès sera élargi aux entreprises de moins de 20 salariés. 

➡️ Les entreprises du tourisme pourront continuer de recourir au chômage partiel au moins jusqu’à la fin du mois de septembre. Au-delà, le chômage partiel leur restera ouvert si leur activité reprend trop lentement. 

➡️ Les banques s’engagent à proposer systématiquement aux PME du secteur un report des mensualités de tous leurs prêts sur 12 mois et non pas simplement sur 6 mois comme aujourd’hui. 

➡️ Les collectivités locales qui le souhaitent pourront proposer un allègement de la taxe séjour et un dégrèvement des deux tiers de la cotisation foncière des entreprises du secteur, que l’État financera à moitié.  

➡️ L’exonération des cotisations sociales patronales entre mars et juin sera prolongée tant que la fermeture durera

➡️ Un prêt garanti par l’État « Saison », dont les conditions seront plus favorables que celles du PGE classique, avec notamment un plafond qui pourra atteindre le chiffre d’affaire des trois meilleurs mois de l’année précédente

➡️ Un plan d’investissement de 1,3 milliards d’€ en fonds propres, piloté par la Caisse des dépôts et la Banque Publique d’Investissement. 

➡️ Doublement du plafond d’utilisation des tickets restaurant n’ayant pas été utilisé pendant le confinement. Ils pourront être utilisés le week-end.

Le Premier ministre a également indiqué que les départements dans lesquels la situation le permet, c’est à dire les département classés en « vert », pourront voir leurs bars et restaurants rouvrir à partir du 2 juin. Enfin, les Français pourront partir en vacances aux mois de juillet et d’août sur le territoire métropolitain ou dans les territoires d’outre-mer et l’État garantira le remboursement intégral en cas d’annulation liée au coronavirus.