“Voir du bleu sur le terrain”, telle est la ligne définie par le Président de la République pour assurer la sécurité de chacun.

Il l’a rappelé dimanche dans une interview publiée dans Le Figaro, évoquant les mesures mises en œuvre depuis 2017 :

➡️ Augmentation de 1,7 milliard d’euros du budget dédié aux forces de sécurité ;
➡️ Création de 58 quartiers de reconquête républicaine pour lutter contre la délinquance et les trafics avec des moyens dédiés, la création d’une amende forfaitaire pour la consommation de drogue et la mise en place d’opérations “coup de poing” régulières : grâce à cette stratégie, un point de deal est fermé chaque jour ;
➡️ Lutte contre les violences intrafamiliales et les violences sexuelles ;
➡️ Lutte contre les violences sur les personnes et notamment sur les forces de l’ordre, trop souvent victimes d’attaques comme ce week-end à La Celle Saint-Cloud où elles ont été la cible de tirs de mortiers. Au-delà des réponses sociales à apporter, il nous faut aussi répondre plus sévèrement contre ces violences qui sont inacceptables et que je condamne. J‘ai alerté le gouvernement sur cette situation ;
➡️ Lutte anti-terroriste en renforçant le renseignement et en créant le renseignement pénitentiaire ;
➡️ Renouvellement du parc automobile et des uniformes ;
➡️ Montée en compétences des polices municipales ;
➡️ Création d’une réserve de 30.000 hommes dans la police ;
➡️ Et surtout, le recrutement de 10.000 policiers et gendarmes supplémentaires : 6.500 ont déjà été recrutés depuis 2017.

Cette année, dans les Yvelines, ce sont 128 policiers qui viendront en renfort sur le terrain :
– 39 à Saint-Germain-en-Laye ;
– 23 à Elancourt-Trappes. ;
– 21 à Mantes-la-Jolie ;
– 18 à Conflans-Sainte-Honorine ;
– 16 à Sartrouville ;
– 11 à Versailles.

Nous continuerons à agir sans relâche contre les violences et l’insécurité et nous poursuivrons les réformes jusqu’au bout du quinquennat en déployant des moyens et en renforçant notre arsenal législatif.